Carnet d'écoutes

Carnet d'écoutes

Critique du CD Beethoven (Quatuors N° 6 et 15) des Terpsycordes

CLASSISSIMA
Carnets sur sol
[Carnet d'écoutes n°74]
Par DavidLeMarrec, dimanche 19 avril 2015
Une liste brièvement commentée des écoutes de ces deux ou trois dernières semaines, sur le versant chambriste qui a beaucoup occupé les lutins de céans. Quelques recommandations d'indispensables de la musique de chambre.

¶ Beethoven – Quatuor n°6 – Quatuor Terpsycordes (Ambronay)
¶ Beethoven – Quatuor n°15 – Quatuor Terpsycordes (Ambronay)

Après les récentes parutions des Brentano dans les derniers quatuors, qui marquaient une réelle nouveauté par leur maîtrise absolue dans un genre ni romantique ni baroqueux, avec une pureté de trait et de structure qui paraissait sans exemple, les Terpsycordes offrent une autre perspective sur ces pages. On retrouve leurs qualités habituelles (chaleur des cordes en boyau mais belle assise sonore comme sur des instruments modernes, parfait équilibre pour Beethoven) et leur engagement, mais le Quinzième Quatuor est en plus traité de façon originale, exaltant les frottements étranges dans son fameux mouvement lent (là où tout le monde privilégie en général la paix consonante), respirant beaucoup (avec des lignes beaucoup moins longues, aux traits plus forts). Surprenant, mais très convaincant.

Lien internet : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2015/04/19/2667--carnet-d-ec...