LE MONDE DE LA MUSIQUE

LE MONDE DE LA MUSIQUE

On espère qu’on a ici le début d’une intégrale de l’op. 33 de Haydn, car les trois quatuors retenus sont splendidement interprétés. […] Déjà remarqués dans Schumann, le Quatuor Terpsycordes […] témoigne de grandes affinités avec Haydn. On s’en aperçoit notamment dans le Quatuor n. 1 en si mineur, avec les accents incisifs du début de la réexposition du premier mouvement et le coup de boutoir de violoncelle dans l’Andante en ré majeur […]. Cet Andante est joué avec un magnifique sens des nuances et de la perspective sonore […]. On admire la profondeur d’expression du sublime Largo […], ainsi que l’agilité du Presto final […]. Les quatuors de ce CD sont fort différents les uns des autres, et l’on sait gré au Quatuor Terpsycordes d’avoir percé les mystères de chacun des trois.

Marc Vignal