Critique CD Vierne dans Utmisol

Critique CD Vierne dans Utmisol

Louis Vierne (1870–1937), Spleens et détresses op. 38, Piano Quintet op. 42. Anaïk Morel, mezzo-soprano, Mūza Rubackytė, piano, Terpsycordes Quartet. CD Brilliant Classics.

Bien belle (re)découverte que ces pages si peu connues et si rarement interprétées de Vierne mélodiste, sur des poèmes de Verlaine, dans ce cycle intitulé Spleens et détresses! Ces dix mélodies, composées au cœur de la grande guerre en 1917, constituent, à n’en pas douter, un cycle majeur de la mélodie française. Un grand moment de bonheur!
(...)
Cet enregistrement est complété par le très beau Quintette pour piano opus 42, ex voto érigé à la mémoire du fils mort durant la grande guerre. Notre pianiste nous livre, avec le quatuor Terpsycordes, une poignante interprétation de ce Quintette en ut mineur, œuvre douloureuse mais dans laquelle on voit poindre quelques lueurs d’espoir, celles d’un compositeur qui reste animé par la foi.
De la très belle ouvrage et un moment privilégié de musique!

Christophe Bernard, Utmisol, novembre 2016

article online: http://www.utmisol.fr/index.php?article=802